27 Avr

Aimer

d’après un texte d’André Comte-Sponville

Être amoureux, c’est, presque toujours, vouloir posséder,  c’est souffrir si l’on n’est pas aimé, c’est craindre de ne l’être plus,  c’est n’attendre de bonheur que de l’amour de l’autre,  que de la présence de l’autre, que de la possession de l’autre. Mais comment pourrait-on rester longtemps amoureux?  Chacun de reprocher à l’autre de n’être plus, ce qu’il avait désiré, aimé,  chacun regrettant que l’autre ne soit, hélas, que ce qu’il est. Essayons de comprendre ce qui se passe dans les couples  qui réussissent à peu près, à s’aimer encore, à s’aimer toujours… Lire la suite

06 Fév

Jésus et les païens

Voici une question délicate et complexe qui fut très importante dès les débuts des premières communautés chrétiennes. Elle le demeure aujourd’hui dans un monde où les chrétiens vivent dans des sociétés où se mêlent croyants de diverses religions et incroyants.

On sait que la mise par écrit des Évangiles s’est faite entre les années 50 et 100. Ce que les Évangiles nous disent de l’attitude de Jésus envers les païens a donc pu être influencé par les premières expériences de rencontres entre les disciples de Jésus d’origine juive et les païens voulant devenir chrétiens. C’est pourquoi nous décrirons en premier lieu ces contacts et les questions qu’ils ont engendrées. Nous tâcherons ensuite de voir en quoi l’attitude de Jésus a pu influencer la pratique des premières communautés.

Lire l’article au complet en téléchargeant le PDF “Jésus et les paiens”.