11 Mar

A propos de l’excommunication de la mère d’une fillette qui s’est fait avorter

Je respecte la pensée des responsables ecclésiaux, même si je ne suis pas certain d’être en accord avec eux. Ceux-ci ont le droit de condamner l’avortement. Mais la pensée chrétienne ne dit-elle pas aussi qu’on doit respecter la décision de toute personne qui agit selon sa conscience. Si l’évêque pouvait rappeler la pensée des responsables de l’institution catholique, a-t-il le droit de chasser de la communion chrétienne ceux dont on peut présumer qu’ils ont agi selon leur conscience. Rappelons la phrase de Jésus envers la femme adultère: «Je ne te condamne pas.»
Quel témoignage donnent ces responsables ecclésiaux de la compassion que nous devons avoir envers cette fillette dont un homme a compromis à jamais la vie? La vie n’est pas seulement physique. Elle est aussi psychologique, spirituelle.
Enfin comment ne pas être quelque peu scandalisé de la réaction du Cardinal Re concernant le violeur? Une réaction qui me semble terriblement froide et sans empathie pour le drame qu’a vécu et va vivre cette enfant.

Georges Convert.

09 Mar

L’Eucharistie

UN PRÊTRE POUR LA MESSE ?

Gérard FOUREZ

Aujourd’hui, la question se pose de plus en plus souvent : “Trouvera-t-on un prêtre pour dire la messe ?” Et certains d’ajouter : “Il faut un prêtre, car une assemblée de prière sans prêtre, ce n’est pas une Eucharistie”; Des réflexions de ce genre montrent que beaucoup de catholiques ont encore tendance à se référer à une conception plutôt magique du rôle du prêtre qui “consacre”. Pour éviter un langage caricaturé, on pourrait simplement dire que la théologie des sacrements et la piété populaire ont, au cours de l’histoire, été envahies par des catégories juridiques comme celles de “validité”, de licéité, de compétence, etc., au détriment d’un discours plus solide. Lire la suite

01 Mar

Le péché ?

Dieu est l’Amour inconditionnel. Il aime même s’Il n’est pas aimé. C’est cela la grâce.
Plus: il aime parce qu’Il nest pas aimé et qu’Il n’a d’autre désir que de voir chaque être humain rempli d’amour.
L’humain pécheur est toujours pardonné par Dieu.
Pour pardonner il suffit d’être un. Pour se réconcilier il faut être deux. Lire la suite

01 Mar

Réflexions sur la prière

Souvent notre première image de la prière est celle de demander quelque chose à Dieu.

Cela va de choses bien matérielles (le succès à un examen, le gain à la loterie, la guérison d’une  maladie) à des demandes plus spirituelles : la force de lutter contre notre égoïsme, l’aide pour mieux aimer telle personne.

Cette façon de voir la prière n’est pas forcément mauvaise.

Dans le Notre Père, Jésus nous fait demander de faire la volonté du Père, d’avoir la force de pardonner, de recevoir le pain. Cette dernière demande peut être comprise comme la nourriture du corps ou le pain de la Parole divine qui nourrit notre amour.

Mais prier c’est d’abord et avant tout aimer. Lire la suite
01 Mar

Le Rite du Pain et du Sel

Consommer ensemble le pain et le sel signifie, chez les Sémites, sceller une amitié pour toujours
Dans la culture de l’Orient, toute alliance est célébrée avec du sel.
Dans ces pays très chauds -à une époque où le réfrigérateur n’existait pas encore-
le sel est ce qui permet de conserver les aliments.
On sale notamment la viande et le poisson.
Chez les Grecs, comme chez les Hébreux ou les Arabes, le sel est le symbole

  • de l’amitié, de l’hospitalité,  parce qu’il est partagé
  • et de la parole donnée   parce que sa saveur est indestructible. Lire la suite
01 Mar

Le message de Jésus : pas seulement un message (un Évangile) pour les croyants mais pour une fraternité universelle

Souvent nous confondons Église et Royaume

* L’Église est le rassemblement de tous les disciples de Iéschoua (nom araméen de Jésus).

Ce rassemblement se fait autour de la Table, repas où la Parole de Iéschoua nous rassemble en Lui avec, comme ‘moyen’ (le symbole produisant ce qu’il signifie), le pain partagé (le repas pris ensemble).

Lorsque Iéschoua dit à ses disciples :
Vous êtes le sel de la Terre, vous êtes lumière du monde (Matthieu 5,13-14),  ne confondons-nous pas  Terre et Monde? Lire la suite